osmosoft brulures et coups de soleil

INNOVATION LABORATOIRES COOPER     
 

 




LES BRÛLURES

- Savoir identifier une brûlure


Pour déterminer la gravité d'une brûlure, 4 facteurs sont à prendre en compte :

Les circonstances :


Il faut identifier le temps d'exposition (plus c'est long, plus la brûlure est profonde) et le type de produit responsable de la brûlure.

Le profil du patient :


L'âge représente un élément déterminant du pronostic. Les âges extrême de la vie (nourrisson, vieillard) sont particulièrement défavorables, et plus particulièrement pour les personnes âgées, puisque les capacités de cicatrisation et de défense contre les infections sont limitées. Certaines pathologies (éthylisme, diabète, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, déficit immunitaire) aggravent lourdement le pronostic de la brûlure.

La localisation :


Certaines localisations compliquent les traitements et augmentent les risques vitaux et fonctionnels. Les brûlures au visage peuvent entraîner en raison de la formation rapide d'un oedème, une détresse respiratoire aiguë. Les brûlures aux mains, fréquentes, peuvent entraîner des séquelles fonctionnelles handicapantes.

L'étendue de la brûlure :


Elle s'évalue par la règle de Wallace à l'aide de la paume de la main (représente 1% de la surface corporelle). Si la surface lésée atteint 9% de la surface corporelle chez l'adulte et 5% chez l'enfant, il est nécessaire de pratiquer une hospitalisation.
Règle des 9 de Wallace

Règles des 9 de Wallace

  • Tête: 9%
  • Thorax: 2 x 9%
  • Abdomen: 2 x 9%
  • Membres supérieurs: 2 x 9%
  • Membres inférieurs: 4 x 9%
  • Parties génitales: 1%
Applicable à partir de 10 ans

La profondeur :


Pour déterminer le niveau de gravité d'une brûlure, l'étendue doit être croisée avec la profondeur de la brûlure.



Le premier degré correspond à une atteinte des couches superficielles de l'épiderme sans lésion de la basale. Il se reconnaît à l'absence de décollement (pas de phlyctène) et à la présence d'un érythème douloureux. La cicatrisation spontanée se fait en 2 jours à 1 semaine sans aucune séquelle.

Le deuxième degré superficiel correspond à une lésion de la quasi totalité de l'épiderme y compris une partie de la basale et des cellules de Malpighi. Sur le plan morphologique, il se reconnaît par la présence constante de phlyctènes dont le plancher, après excision, est rouge, bien vascularisé et très sensible. La cicatrisation spontanée en 1 à 2 semaines, sans séquelle, est la règle, mais on ne peut écarter totalement le risque de cicatrice indélébile notamment chez les enfants, et d'une façon plus générale lorsque la cicatrisation est retardée par une complication (infection locale le plus souvent).

Le deuxième degré profond est une destruction complète de l'épiderme et du derme superficiel.). Ces brûlures présentent, comme celles du deuxième degré superficiel, des phlyctènes mais, après excision, le plancher de celles-ci apparaît blanc-rosé, mal vascularisé, peu sensible. La cicatrisation spontanée à partir des annexes est possible mais longue (2 à 4 semaines). Bien souvent, l'état général du patient ou une surinfection locale, entraînera un approfondissement des lésions par destruction des quelques cellules épidermiques survivantes qui ne permettra pas la cicatrisation spontanée.

Le 3ème degré correspond à une destruction totale de la peau incluant, la totalité de l'épiderme et du derme. Il se présente comme une nécrose cutanée adhérente, sans phlyctène, de couleur plus ou moins foncée (allant du blanc au noir en passant par le marron), avec perte totale de la sensibilité. La complète disparition des cellules épidermiques ne permet pas la cicatrisation spontanée. La fermeture cutanée définitive ne peut alors être obtenue que par autogreffe. Cette greffe ne sera possible qu'après excision de la nécrose cutanée.



Accueil OSMO SOFT        |        Plan du site        |        Mentions légales        |         www.cooper.fr
 
 
Gel osmotique pour traitement des brûlures superficielles cutanées sans destruction du derme. Fabriqué par COOPER. Lire attentivement la notice avant utilisation. Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte au titre de cette règlementation, le marquage CE. 01/01/2013 V01